Le Massif du Mont-Brome : un milieu à protéger

 

Écosystème forestier exceptionnel :

Le ministère des Ressources naturelles (MRN) a répertorié et classifié en 2009 un écosystème forestier exceptionnel (ÉFE) sur une partie du Massif du Mont-Brome.  Le MRN est le seul organisme qui a autorité en la matière. Cet ÉFE est officiellement connu et désigné  sous l'appellation ÉFE 1466. Il est catégorisé comme une forêt refuge. Seulement 0.2% de la superficie totale de la forêt québécoise est classifiée ÉFE.  Toutefois, malgré sa spécificité et sa fragilité, ce territoire fait présentement l’objet d’un projet de développement immobilier.  

Qu'est-ce qu'un ÉFE de type forêt refuge?

Les ÉFE contribuent à maintenir la diversité biologique du Québec.   La catégorie« forêts refuges » abrite au moins une espèce végétale menacée, vulnérable ou susceptible d'être ainsi désignée. On peut, selon le cas, y trouver une espèce d'une grande rareté, une population remarquable de l'une ou l'autre de ces espèces ou une concentration importante (au moins trois) de ces mêmes espèces.

Pourquoi protéger les ÉFE ?

Les ÉFEpermettent de maintenir, dans le temps et l'espace, la diversité des écosystèmes qui servent d'habitats pour la faune et la flore. Les ÉFEjouent donc un rôle essentiel dans la préservation des espèces menacées. La conservation de la diversité biologique est d’ailleurs l'un des six critères d'aménagement durable des forêts.  Ce patrimoine biologique doit être préservé au bénéfice des Bromontois et des générations futures.

L'ÉFE 1466, un site remarquable qui est menacé :

Comme l'ÉFE 1466 renferme trois espèces d'intérêts plus une population importante d'une espèce désignée vulnérable, il est considéré remarquable. Un développement immobilier à moins de 150 mètres d'un ÉFE peut perturber suffisamment l’habitat pour menacer de disparition à moyen ou long terme les plantes menacées qui lui ont valu ce statut. Pour les oiseaux forestiers, l’impact d’un tel développement ou d’une route peut se répercuter jusqu’à une distance de 600 mètres. C'est ce qu'a expliqué une biologiste de renom, Louise Gratton, lors d'une présentation aux élus de Bromont, organisée par Protégeons Bromont en janvier 2014.

L'ÉFE 1466 sur le massif du Mont-Brome :

L'ÉFE 1466 regroupe quatre segments et occupe au total 56 hectares (138 acres). Ce site abrite quatre espèces floristiques d'intérêts, dont une espèce désignée menacée, incluant une population remarquable de l'une d'entre elles, en vertu de la Loi sur les espèces menacées ou vulnérables. Or, le développement immobilier projeté se situe sur deux segments de l’EFE 1466.

Référence : Pour en savoir plus sur les écosystèmes forestiers exceptionnels, visitez le site du ministère des Ressources naturelles du Québec.