Bromont, le 27 juillet 2015

NON AU VAL8.  Objectif: PARC.

L'assemblée extraordinaire du 20 juillet 2015 du Conseil de Ville de Bromont marquait un jalon très important pour la conservation de la dernière grande zone forestière du Mont Brome.  C'est à l'UNANIMITÉ, en se basant sur des études environnementales indépendantes, que le Conseil a officiellement reconnu la présence d'un écosystème forestier exceptionnel ainsi que d'une vieille forêt sur le territoire visé par le projet Val8.  Par ce fait, le Comité Consultatif d'Urbanisme (CCU) et le Conseil ont également reconnu que l'implantation d'un projet immobilier dans ce secteur ne répondait pas aux objectifs de protection de l'environnement prescrits par les articles 82.11 c/d/e du règlement municipal PIIA en montagne visant spécifiquement à protéger les écosystèmes forestiers exceptionnels et les vieilles forêts.   Ces conditions ayant toujours été nécessaires à l'obtention d'un permis de construction, le dit permis n'a donc pas été accordé, et il n'est pas prévu qu'il le soit dans l'état actuel des choses.

Il aura fallu plus de 2ans de mobilisation, de sensibilisation et de démonstration, de contre-expertises, des avis de Corridor Appalachien, de la biologiste de renom Louise Gratton, de la CRÉ Montérégie-Est, du Ministère des ressources naturelles ainsi que des études d'experts indépendants commandées par la Ville pour en venir finalement à cette conclusion. 

Si ce n'est déjà fait, nous vous invitons à lire les articles parus dans les différents journaux à cet effet ainsi que le Blog du Grand Parleur de Michel Laliberté de la Voix de l'Est, tous disponibles dans la section presse du présent site.  Nous tenons à saluer chacun des membres du Conseil pour cette décision teintée de sagesse et d'écoute.

Quoique cette décision constitue une étape importante pour la suite des choses, ce n'est pas une fin en soi, ni la conclusion de ce dossier.  Ce terrain demeure actuellement une propriété privée, et n'a toujours pas de statut officiel de protection pour fins de conservation et d'accès public non-motorisé.  À cet effet, Conservation de la Nature du Canada, l'acheteur pressenti du terrain, continue ses négociations avec Ski Bromont.

Lors de l'assemblée du 20 juillet, le Conseil de Ville a adopté une seconde résolution, réitérant la volonté de la Ville de Bromont de transformer l'espace originalement prévu pour le projet Val8 en parc intégral, et annonçant la possibilité d'une contribution d'un second million de dollars advenant l'acquisition du Mont Bernard dans la transaction.  Les 2 résolutions de la Ville sont disponibles au lien suivant.

Le Conseil d'administration de Protégeons Bromont se tourne maintenant vers l'avenir et l'objectif parc.  Nous avons confiance que le propriétaire saura voir la liste des nombreux avantages de la présence de ce parc pour son propre développement économique à long terme et pour celui de sa communauté.  Nous tendons la main au propriétaire et avons confiance en une transaction de gré-à-gré à la juste valeur marchande, condition essentielle à l'investissement de fonds publics et à la clôture de ce dossier.  Aussitôt une offre d'achat acceptée, Protégeons Bromont et la Société de Conservation du Mont Brome entendent se lancer dans une levée de fond grand public de 1 million de dollars, dont 500 000$ sont déjà acquis grâce à nos généreux donateurs.  Les négociations ayant été retardées en attendant cette décision du Conseil, CNC a annoncé la date du 7 août 2015 pour le dépôt d'une offre.  Restez branchés pour la suite.

© Protégeons Bromont